?

Log in

No account? Create an account
 
 
23 juillet 2008 @ 16:09
Petit bout de crack  
Bon alors... j'en suis pas très contente (il est pourtant passé deux fois à la correction, mais...), du coup je le poste ici histoire de.

Si j'arrive à en faire un truc plus sympa, je le mettrais peut-être sur Méchant Loup et FF.net

 

 

Rien à voir avec les 52 saveurs (qui avancent, lentement ceeeeertes, mais…), un petit bout de crack inspiré par l’idée d’un Owen format bébé braillard bercé par un Ianto en costume à qui Jack crierait « mais fourre lui son biberon dans la bouche, nom de D*** ! Qu’on puisse travailler en paix ! »

 

Hem.

 

Le manque de sommeil nuit gravement à la santé, c’est bien connu. Sisi.

 

Bref, amusez-vous bien pendant ces quelques lignes et, oh, bien sûr, Torchwood n’est pas à moi.

  

 

Beaucoup de bruit pour rien

 

 

Il y était presque.

 

Il retint sa respiration comme si sa vie en dépendait. D’une main assurée, le respectable docteur Owen Harper posa la touche finale de son œuvre. Il recula d’un pas, y jeta un regard critique et laissa échapper un soupir de contentement.

 

Sa table d’autopsie était recouverte d’un bout à l’autre par un château de cartes. Il l’avait toujours su, que les heures passées à s’entraîner durant son internat lui serviraient, un jour !

 

Et maintenant… et bien maintenant, Ianto avait perdu leur pari ! Dans un coin de son esprit, un mini-lui effectua une danse de la victoire dont il aurait pu avoir honte, si le reste de son cerveau n’était pas tout entier tourné vers la Récompense promise.

 

Il fronça un instant les sourcils. Ah. Il en manquait quand même un bout, là, juste au milieu. Ouais. Rien du tout, vraiment, mais avec Jones, mieux valait assurer ses arrières. Jack avait vraiment une influence déplorable sur lui : leur TeaBoy avait récemment développé une mauvaise foi tout à fait insupportable.

                                                                                    

Soigneusement positionné au dessus du fragile édifice, Owen descendit délicatement sa main et, du geste sûr du chirurgien expérimenté, il posa délicatement la dernière carte.

 

« Aaaaaaaaaaaaaaaaaarccck !!! » Cria Myfanwy.

 

Psht.

 

En plein cauchemar, Owen vit littéralement son château de cartes se désagréger devant lui. Il pâlit, rougit, verdit. S’emparant d’un flacon de tranquillisant, il s’écria :

 

« Sale bête ! »

 

oOo

 

Gwen et Toshiko revenaient du ravitaillement hebdomadaire indispensable au bon fonctionnement du Hub – café, stylos à mâchouiller pour le ptéranodon, café, Sudoku niveau expert pour Owen, café, nouveaux composants électroniques pour Tosh, café, punaises et scotch double face pour Gwen, et café.

 

C’était le genre de responsabilités qui revenaient habituellement à Ianto, mais depuis la disparition de Jack, le Rift était resté anormalement calme. Outre le manque d’action, l’anormalité de la situation angoissait Owen, ce qui le rendait… fatiguant. Ianto étant la seule personne capable de le canaliser.

 

Interrogé par Gwen sur le sujet, il avait évoqué une ribambelle de neveux et nièces et une expérience certaine sur le sujet. Par la suite, la jeune femme avait discrètement jeté un coup d’œil à leurs dossiers personnels. Oui, Jack avait bien recruté Ianto après Owen. Peu de temps après.

 

Pénétrant dans la base tout en discutant, elles virent incrédules quelqu’un qui ressemblait fortement à Owen courir après Myfanwy à travers le Hub. Hurlant des injures. Armé d’une seringue. Ahuries, elles interrogèrent Ianto du regard. Sans se départir de son flegme, celui-ci leur expliqua :

 

« Owen a perdu notre pari, et il en estime Myfanwy responsable.

 

_ Et… hésita Tosh, un peu perplexe, ça fait longtemps qu’il…

 

_ Un peu moins d’une demi-heure. Un record de constance, précisa Ianto, un sourire narquois aux lèvres.

 

_ Oh. »

 

Ils regardèrent Owen gesticuler pendant encore quelques minutes. Il finit par se calmer, croisa les bras et, arborant un air buté, il déclara :

 

« C’est pas juste.

 

_ Un pari est un pari, lui rétorqua Ianto, retournant à sa console de travail.

 

_  Il est hors de question – hors de question, tu m’entends, Jones ? – que je fasse le ménage à ta place cette semaine !

 

_Un pari est un pari. Et puis, ça t’occuperas, » conclu Ianto.

 

Croisant le regard incrédule des filles, il sut qu’à cet instant, ils partageaient la même pensée.

 

« Vivement que Jack revienne ! »

 


 
 
Organe en analyse: Les Clayes
Etat medical: *déçue*
Rythme cardiaque: -o-